Images subliminales de la Watchtower Page 2

Accueil
Multimédia
Livres
Contact
English home
Liens
Origines
Changements doctrinaux
La fausse prophétie de 1914 : 607 ou 587?
Débat : évolution ou création
Images subliminales
Watchtower et O.N.U. : association de 10 ans !
Violations des droits de la personne
Pédophilie
Refus des transfusions sanguines
Nouvelles
Divers
Cette image a été trouvée au chapitre 86 du livre : IL PIU’ GRANDE UOMO CHE SIA MAI ESISTITO(Le plus grand homme de tous les temps). (édition italienne de 1991). Vous pouvez voir un serpent sur l'arbre et une tête de chèvre.
Nous remarquons que le décor formant le fond de l'image a été délimité intentionnellement pour suggérer la présence d'un dragon. Tout y est accentué, le corps, les oreilles, la gueule entrouverte, les dents et l'oeil droit. Tour de Garde du 1er mai 1983 p.23.
Avec un mirroir, on voit une tête de démon. (Origine inconnue).
Toutes deux sont extraites de la même Tour de Garde dont nous venons de parler, c'est-à-dire celle du 1er mai 1983.

N° 1 - Le noeud qui retient le bandeau enserrant la tête du jeune en train de se battre, se termine de bien curieuse façon. Connotation sexuelle ? (Ce serait un comble, puisque le périodique porte comme titre : "Les paroles obscènes sont-elles vraiment nuisibles ?") - page 6.
N° 2 - Certains observateurs ont décelé la forme d'un étrange animal à cinq pattes formé par les franges (?) se trouvant sur l'épaule de ce personnage. - page 13.
A droite, une photo du lieu dit "Golgotha", endroit traditionnel de la crucifixion du Christ. A gauche, le Golgotha reproduit par l'organisation des Témoins de Jéhovah dans la Tour de Garde du 15 mars 1984 - page 32.

Bien que les rochers font penser à un crâne (d'où le nom "Golgotha"), on ne voit pas pourquoi un visage bien visible a été incrusté dans les rochers.

Remarquons toutefois que dans le dictionnaire "Auxiliaire pour une meilleure compréhension de la Bible"édité par la Watch Tower, l'endroit y est plus fidèlement représenté (normal, toutefois, car il s'agit de la reproduction "artistique" d'une photo réelle, semblable à celle que vous voyez plus haut).
Livre "Vous pouvez vivre éternellement sur une terre qui deviendra un paradis" (1982, révisé 1989). Page 91 : Extraordinaire motif subliminal utilisant une technique à "double effet".
En tournant le livre à 90 degrés vers la gauche, ce visage surgit des volutes de fumée qui entourent le spectre de Samuel qui se présente à Saül lors de sa visite chez la sorcière d'En-Dor.
Impact du "double effet".

Une tête monstrueuse et ricanante se révèle comme une vision d'enfer en tournant le visage précédent à l'envers. Comble d'ironie, la Watch Tower démontre dans ce chapitre que les esprits méchants sont puissants !
De jolies jeunes femmes se baignent dans une rivière.



Ce sont celles qui sont convoitées par les "fils de Dieu" avant que ne se déclenche le déluge.



Voyez les visages qui se dessinent dans la cascade.

Livre "Vous pouvez vivre éternellement sur une terre qui deviendra un paradis" (1982, révisé 1989) page 93.
Pour information, la nageuse qui se trouve en premier plan est un vol pur et simple de photo effectué par la Watch Tower.
Elle provient du magazine allemand "Stern".
Les responsables du magazine ont été contactés et ont confirmé n'avoir jamais été approchés par les Témoins de Jéhovah en vue d'obtenir une autorisation pour utiliser ce cliché.
Livre "Vous pouvez vivre éternellement sur une terre qui deviendra un paradis" (1982, révisé 1989). Page 139 : Dans la couronne qui se trouve au sommet d'un arbre, on peut déceler un visage. Ce grand arbre symbolise "la royauté divine" qui remplit toute la terre, tel qu'on en trouve la description en Daniel au chapitre 4.

L'illustration étant fort petite, nous vous conseillons de vous référer au livre pour bien vous en rendre compte.
Livre "Vous pouvez vivre éternellement sur une terre qui deviendra un paradis" (1982, révisé 1989). Page 219 : Trois oiseaux volent dans le ciel d'Egypte (regardez attentivement le livre).

Eloignez à présent le livre et tenez-le à bout de bras.

Accolés l'un à l'autre, les trois oiseaux forment un être volant qui porte un sceptre (seule la ligne en rouge a été ajoutée).
Ce genre de représentation est fréquent dans l'imagerie satanique, qui parodie entre autres les anges peints sur les anciennes icônes chrétiennes.
Livre "La Révélation - le grand dénouement est proche !" - (1988). Page 111 : Voici une très curieuse illustration."Ils se sont cachés dans les cavernes ... et sans cesse ils disent aux montagnes et aux masses rocheuses : 'Tombez sur nous ...' " (Rév. 6 : 15 - 17).

Ainsi, les hommes blottis au creux de ce rocher ont peur.
Ont peur ... ou semblent avoir peur, car avez-vous remarqué que le personnage de droite ne craint rien, même pas vous ! En fait, il vous menace de son revolver !

C'est une incroyable manipulation en trompe-l'oeil.
Vous pouvez distinguer, non seulement l'arme, mais aussi son barillet.

Surprenant !
Livre "Le plus grand homme de tous les temps" - (1991), Chapitre 91 : Lazare sort du tombeau. Mais observez attentivement l'ouverture de l'endroit où il a été inhumé. Le visage d'un homme y est nettement dessiné.
Dans le livre "L'humanité à la recherche de Dieu" - 1990 -, notons : Page 81 :
Un visage apparaît nettement dans la boule de cristal que consulte une voyante.
Il est nécessaire de se reporter à la publication originale pour se faire une meilleure idée.
Dans le "Réveillez-Vous !" du 22 octobre 1999, aux pages 8 et 9, on retrouve le même sujet et le visage est encore plus visible, c'est celui-là que nous avons reproduit (malheureusement, il est imprimé entre les deux pages, d'où la moins bonne qualité du scan).
Fait curieux : Dans le livre "La connaissance qui mène à la vie éternelle" - 1995 - page 110, la même boule de cristal apparaît, mais là, sans hésitation, la Société y a incorporé un visage de femme.
Comment se fait-il que quatre ans plus tard, elle "réajuste" son illustration en supprimant le visage de cette femme et en y incluant un motif subliminal ?
Réveillez-Vous !" du 22 mai 1988 - page 25.

Une tête de mort tournée vers la droite est parfaitement visible sur le vêtement d'Abraham - près de la poitrine.
Voici encore une image très connue. Se pourrait-il que le côté gauche de la poitrine du Seigneur crucifié ait la forme d'un chien ? Beaucoup de personnes à travers le monde ont été choquées par cette illustration. Vous la trouverez notamment dans le livre : "La connaissance qui mène à la vie éternelle" (1995) - page 67.
"La route vers la liberté" titre la Tour de Garde du 1er septembre 1995. A droite de l'image qui est imprimée en première page, un personnage mystérieux apparaît dans le rocher. On peut se poser une question : De telles manipulations mènent-elles vers la liberté ou vers l'esclavage ?
Cette image est extraite de la brochure : "Dieu se soucie-t-il vraiment de nous ?" parue en 1992 - page 31. Dans le haut de la chevelure de cette jeune femme souriante, se profile une bien vilaine tête ! Elle fait partie d'une technique fréquemment utilisée, comme dans l'exemple de la tête dans les cheveux de Jésus.
Nous retrouvons le fidèle Job dans le désert en ouvrant la Tour de Garde du 1er octobre 1991 (page 16 / 17). Job expose son cas aux trois "amis" qui sont venus le visiter. Mais en y regardant d'un peu plus près, nous voyons qu'il y a un quatrième visiteur, au pied du deuxième palmier. Ne dirait-on pas Satan en personne ?
"Moïse et Aaron ont attesté avec force la divinité de Jéhovah devant Pharaon", nous dit le livre "Les Témoins de Jéhovah - Prédicateurs du Royaume de Dieu" - 1993, page 16. Au moins deux visages sont visibles dans la tunique d'Aaron, du côté droit.
La Tour de Garde du 1er juillet 1997 - page 1 - nous dévoile une impressionnante image subliminale qui devrait faire réfléchir les plus sceptiques. Une tête démoniaque apparaît entre les boucles de cheveux de cette jeune femme qui sort de l'eau (au-dessus de la lettre "d", un peu à gauche). Il n'est pas question de tenter d'expliquer cette image en prétendant que la tête est le malencontrueux résultat d'un jeu de gouttes d'eau qui perlent sur la peau de la nageuse.
"Jéhovah, celui qui fait des choses prodigieuses", c'est un des thèmes de la Tour de Garde du 15 décembre 1992 - page 8. L'illustration nous montre David qui chante un Psaume ; trois enfants sont assis devant lui et l'écoutent.
Dans la tunique de l'enfant assis à droite, juste en dessous de son bras, vous pourrez découvrir une face démoniaque.
"Jéhovah, Dieu miséricordieux et compatissant" affirme la Tour de Garde du 1er octobre 1998.

A la page 10, une scène nous montre l'épisode du "fils prodigue".

Le père accueille son fils repentant les bras ouverts.

Mais que voyez-vous sur sa tunique blanche, au milieu de la poitrine ?
Elle reflète une tête (d'animal ?) plutôt inquiétante ... Voir la Tour de Garde du 1er septembre 1999 - page 31 -
Quant à cette sorte d'amphore ou cruche qui appartient à Marthe, elle est très suspecte !
Cette image parue dans la Tour de Garde du 15 septembre 1997 - 1ère page, le mieux est de tenir le périodique à bout de bras et de faire abstraction du personnage (une femme habillée d'une blouse bleu-clair et d'une jupe rose).
Vous pouvez aussi clignez légèrement des yeux en fixant l'image de droite sur cet écran
Si vous y arrivez, le visage subliminal vous sautera aux yeux.

Pour vous aider, nous avons spécifié où se trouvent le front (forehead), l'oeil (eye), le nez (nose) et la bouche (mouth).

Cest une des rares fois où la Watch Tower utilise une photographie pour inclure un motif de ce type (mais cette photo est "made in WT", donc n'est pas soumise à copyright externe).

Rappelons toutefois que ce n'est pas la première fois que la Société manipule des photos. Nous en avons pour preuve les trucages dans la Tour de Garde italienne.
"L'espérance est une ancre dans la vie des chrétiens" affirme la Tour de Garde du 15 juillet 1999. Hélas, l'ancre des chrétiens s'accompagne de plusieurs images subliminales ... qui, peut-être, confortent leur espérance ? (voir dernière partie de cet exposé).
Voici les détails curieux qui ont été relevés dans le présent cliché:
Tête dans la pierre à la gauche de l'ancre (à droite sur le cliché).
Probablement une autre tête dans la pierre à droite (à gauche sur le cliché).
Multitude de petites têtes dans le conglomérat situé à côté de l'étoile de mer (il est intéressant de consulter la publication originale avec une loupe).
Elle se trouve dans la Tour de Garde du 1er novembre 1999 - page 31.
Thème : "Une offrande volontaire pour promouvoir le culte pur".
A gauche, une tête imprimée dans un tapis.
A droite, un masque. Ce masque inspire la peur.
A l'occasion de la comédie musicale "Le Fantôme de l'Opéra", les concepteurs de l'affiche ont inclus un masque semblable, puisque l'oeuvre célèbre du compositeur Andrew Lloyd Weber est empreinte de mystère et d'horreur.
Ce dessin représente Barnabas, le "Fils de consolation".

Voir la Tour de Garde du 15 avril 1998 - page 20.

Le graphisme est identique au style que celui se trouvant à la page 17 du livre "Vous pouvez vivre éternellement ..." (Voir section A - tête diabolique dans les cheveux de Jésus).

Le motif subliminal est placé à la droite de la chevelure de Barnabas (à gauche sur l'image) et l'aggrandissement vous en montre les détails.
"La Bible : inspirée de Dieu ?", titre principal de la Tour de Garde du 15 juin 1997 - 1ère page. C'est sur cette même page que l'on voit l'apôtre Paul écrivant sur un rouleau.
Sa main gauche, qui maintient le rouleau ouvert, dévoile un motif subliminal entre l'index et le majeur (un visage dont le nez et la bouche se trouvent à la base de l'index).
La Watch Tower semble aussi bien inspirée quant aux procédés de manipulation !
Un visage dans la manche de ce membre du clergé juif qui écoute Jésus parler de l'impôt à rendre à César. Nous nous trouvons à la première page de la Tour de Garde du 1er mai 1996. Thème "Dieu et l'Etat, ce qu'il faut rendre à chacun".
Vous constaterez que les plis délimitent : 1) les sourcils - 2) les yeux - 3) le nez - 4) la bouche - 5) le menton - 6) le bas du visage - 7) son côté.
La partie de la manche au-dessus et sur le côté du visage pourrait même représenter sa chevelure.
L'illustration est extraite du livre "Prêtons attention à la prophétie de Daniel" publié en 1999. A la page 58 se trouve une impressionnante vision de la montagne qui symbolise le Royaume éternel de Dieu, montagne de laquelle se détache une pierre qui frappe les pieds de la statue (les royaumes et gouvernements humains) et la renverse. Renversant, c'est le cas de le dire ! En effet, si vous retournez l'image, se dresse devant vos yeux cette face grimaçante aux cheveux hérissés !
Cette image a été détectée (comme toutes les autres) par plusieurs personnes qui ne se sont pas concertées ...Elle est extraite d'un des livres édités par les Témoins de Jéhovah, "La prophétie d'Isaïe" (vol. 1) - page 34 (2000).
La première se trouve dans la Tour de Garde du 1er avril 1985 - page 13.

On y voit une publicité pour un film à l'entrée d'un cinéma (il s'agit peut-être d'un théâtre).

Cette publicité est écrite dans une langue et un alphabet absolument inconnus.


Notez que dans la même rue, d'autres salles de spectacle font aussi de la publicité et utilisent la même langue.

De quoi s'agit-il ? Quelle est cette langue ? Quel est le but de la Société en utilisant un texte qui semble crypté ?

Vous n'êtes pas les premiers à chercher. Un vrai casse-tête !
Elle est extraite du livre "Vous pouvez vivre éternellement sur une terre qui deviendra un paradis" - page 41. La jeune personne réjouie que vous voyez fait partie du groupe de chrétiens qui reçoit l'effusion de l'esprit saint à la Pentecôte. Mais regardez bien : sur sa robe, juste entre ses deux poignets, il y a un mystérieux "D" ... Avez-vous une solution ? Serait-ce le "D" de "Diable", "Devil", de "Diabolos" ou de "Demon" ? Aussi, un peu plus haut, il semble y avoir 2 visages horrifiants dissimulés dans le dessin...
Ouvrez votre Tour de Garde du 15 septembre 1996 - page 29. "Retourner à la poussière, mais comment ?" demande la Watch Tower. Vous y verrez cette tombe.

L'ombre qui s'y projette est-elle provoquée par le feuillage des arbres ? N'y a-t-il pas un personnage (une femme) qui apparaît sur la pierre tombale ? Si oui, comment est-ce possible ? La pierre est brillante ? Du marbre ? Et si c'est un reflet de la personne qui se trouve devant la tombe, le soleil étant derrière elle, comment son visage peut-il être blanc ?
Si vous avez le périodique, regardez l'image avec une loupe et vous verrez que la pierre n'est pas du marbre !

Tiens ! ... et en plus, on dirait un fantôme à côté d'elle ...

* Plus d'images subliminales à la page 3 après le texte suivant...

La réponse de la Watch Tower

 

 

 

Il est bien évident que la Watch Tower nie avec vigueur l'inclusion d'images à caractère subliminal dans ses publications.

Cette réaction n'a rien d'étonnant.

 

Plusieurs sociétés commerciales ont été accusées d'employer de telles techniques dans leurs campagnes publicitaires, et la plupart de ces sociétés ont nié leur utilisation.

 

Dans un article publié dans la Tour du Garde du 15 juin 1985, intitulé "Un bruit court : vous en ferez-vous l'écho ?", l'organisation des Témoins de Jéhovah écrivait notamment :

 

"Des bruits ont même couru au sujet des publications de la Société Watchtower. On a raconté, par exemple, qu'un dessinateur avait introduit des représentations de démons dans les illustrations, mais qu'il avait fini par être démasqué et exclu !

Avez-vous fait circuler l'un de ces on-dit ? Dans ce cas vous avez - involontairement sans doute - propagé un mensonge, car aucun de ces bruits n'était fondé. Ainsi, ce qui a été dit sur les publications de la Société était incontestablement nuisible. Il s'agissait d'une véritable calomnie à l'endroit des chrétiens zélés qui passent de longues heures à dessiner des illustrations attrayantes pour nos périodiques, nos brochures et nos livres.

Ce racontar était ridicule, tout autant qu'il l'aurait été de prétendre qu'en créant la lune, Dieu lui aurait délibérément donné l'apparence d'un visage."

 

Plus loin, elle ajoutait :

 

"Est-il vraiment raisonnable de penser ... que des dessinateurs qui ont voué leur vie à Jéhovah aient dissimulé des visages dans les illustrations d'un périodique ?

Il ne faut surtout pas prendre pour argent comptant ce genre de balivernes."

 

 

Formulons quelques remarques :

 

 

1. Cet article parait plus de deux ans après la découverte des premières images subliminales "officielles". Par "officielles", nous entendons celles qui ont été observées par de nombreuses personnes à travers le monde (Tour de Garde du 1er mai 1983).

 

Pourquoila Watch Tower attend-t-elle si longtemps avant de réagir ?

 

 

2. Dans son article, nie-t-elle vraiment l'existence de ces images ?

Non. Ce qu'elle fait, c'est nier l'existence d'un ou de plusieurs dessinateurs qui auraient "introduit des représentations de démons."

 

Bien noter également que la Société ne fait pas référence au terme "subliminal".

 

 

3. Elle insiste sur les chrétiens "zélés" qui travaillent au Béthel de Brooklyn, mais elle oublie (ou comme d'habitude, veut oublier) que plusieurs membres "zélés" de ce même Béthel ont été exclus en 1980 / 1981.

 

 

4. L'argument relatif au "visage" qui apparaît sur la lune ne tient absolument pas debout.

En effet, si on scrute notre satellite avec de bonnes jumelles ou un petit télescope, on constate que ce "visage" est fictif et est uniquement formé par des jeux d'ombres qui résultent du relief du sol lunaire.

Par contre, si on aggrandit les motifs subliminaux des publications à l'aide d'une simple loupe, on en voit encore mieux les détails qui confirment leur existence.

 

 

5. Dans le même article du 15 juin, la Société disserte sur l'origine des rumeurs.

"Les rumeurs, comment naissent-elles ?" pose-t-elle comme question dans un des sous-titres.

Curieusement, elle n'informe pas le lecteur sur la façon dont s'est répandue la "rumeur" sur les images subliminales présentes dans les publications.

Peut-être se cache-t-elle derrière cette petite phrase : "D'où viennent les rumeurs ? Il est souvent impossible de le savoir."

 

Beaucoup de Témoins de Jéhovah ont écrit aux bureaux locaux de la Watch Tower pour demander des explications au sujet de ces images dérangeantes.

 

Les réponses ont été invariablement identiques : Ces images n'existent pas.

 

Vous trouverez ci-après trois lettres ou extraits de lettres provenant de la Société.

Ces documents, eux, ne sont pas des "rumeurs". Nous en possédons des photocopies.

Nous les analyserons par après.

 

1. Une lettre complète :

 

"Bien cher frère ... ,

 

Nous avons pris le temps d'examiner ta lettre signalant les inquiétudes qui t'animent à propos d'illustrations parues dans nos publications.

 

Pour ce qui est d'une accumulation d'images dites "subliminales" qui trufferaient nos publications, au point, que selon tes propres termes, toutes les publications et périodiques en seraient parsemés, nous pouvons reprendre l'encadré paru à la page 24 de La Tour de Garde citée en référence dans ta lettre et qui rappelle que "Les rumeurs sont tenaces. Une foi (sic) lancées elles ne s'arrêtent pas facilement". Ta lettre démontre une foi (sic) de plus, le bien-fondé de cette mise en garde, puisque l'expression fut citée en 1985, il y a maintenant 12 ans.

 

Déjà à cette époque certains pensaient que nos publications contenaient de telles images insérées avec intention de nuire. Il est à noter que, ceux qui avaient 'remarqué' ce genre de choses, avaient dû eux-mêmes en parler aussi à d'autres pour que ces derniers puissent enfin voir à leur tour ce 'même problème'. Pourquoi n'ont-ils pu les apercevoir auparavent par eux-mêmes si ces 'images' étaient imprimées dans le but de nuire à autrui, sans distinction ? Ces 'éléments' que tu cites, ont-ils pu ralentir depuis lors l'accroissement que connait le peuple de Dieu sur la terre ? Jéhovah aurait-il bénit ses serviteurs de manière aussi merveilleuse, aussi grandiose, si (pour reprendre à nouveau tes paroles) "c'est intentionnellement que cette manoeuvre est construite" ?

 

En toute sincérité, pouvons-nous infirmer, un tant soit peu, l'enseignement reçu auparavent et depuis lors, parce que certains détails dépendant plus de jeux d'ombre, de coups de pinceaux et autres éléments en rapport puissent amener certains à la conclusion très malheureuse, que des éléments diaboliques se trouveraient insérés dans les images imprimées dans nos publications, allant semble-t-il, jusqu'à mettre en doute l'intégrité des frères formant le collège central ? Ne serait-ce pas là au contraire autant de tentatives pouvant porter l'un ou l'autre vers la perte de la foi si indispensable en cette époque particulière dans l'histoire de l'homme ? Ne serait-ce pas là, en quelque sorte faire le jeu de l'adversaire à nos propres dépens ? - voir Math. 24:13, 45-47.

 

Confiants que ces quelques mots t'aideront à saisir pleinement les oeuvres qui concernent "la foi en la Parole de Dieu", nous t'assurons de notre chaleureux amour fraternel."

 

2. Un extrait d'une autre lettre :

 

"Pour ce qui est d'un "flot" d'images subliminales qui submergerait nos publications, nous pouvons également reprendre l'encadré paru à la page 24 de La Tour de Garde citée en référence dans votre lettre et qui rappelle que "Les rumeurs sont tenaces. Une foi (sic) lancées elles ne s'arrêtent pas facilement". Votre lettre démontre une foi (sic) de plus, le bien-fondé de cette mise en garde, puisque l'expression fut citée en 1985, il y a maintenant 12 ans. Déjà à cette époque certains pensaient que nos publications contenaient de telles images et, ceux qui avaient remarqué ce genre de choses, avaient dû eux-mêmes en parler aussi à d'autres pour que ces derniers puissent enfin remarquer à leur tour ce 'même problème'. Pourquoi n'ont-ils pu les apercevoir auparavant par eux-mêmes, si ces 'images' étaient imprimées dans le but de nuire à autrui, sans distinction ?

 

En toute sincérité, pouvons-nous infirmer, un tant soit peu, l'enseignement reçu auparavent et depuis lors, parce que certains détails dépendant plus de jeux d'ombre, de coups de pinceaux ou autres éléments en rapport puissent amener certains à la conclusion très malheureuse, que des éléments diaboliques se trouveraient insérés dans les images imprimées dans nos publications ? Ne serait-ce pas là au contraire, autant de tentatives pouvant porter l'un ou l'autre vers la perte de la foi si indispensable en cette époque particulière dans l'histoire de l'homme ? Ne serait-ce pas là, en quelque sorte faire le jeu de l'adversaire à nos propres dépens ? - voir Math. 24:13, 45-47."

 

3. Un extrait d'une troisième lettre (d'origine luxembourgeoise) :

 

 

"En ce qui concerne votre quatrième point relatif aux 'images subliminales' et aux 'visages cachés' intentionnellement dans notre publication, nous souhaitons avant tout attirer votre attention qur le contenu de l'article 'Würdest du ein Gerücht verbreiten ?' (Répandrais-tu une rumeur ?) paru dans la revue Wachtturm du 15 novembre 1985, avec pour thème 'Ist die Geschichte glaubwürdig ?' (L'histoire est-elle digne de foi ?)

 

'Est-il vraisemblable que des vaisseaux spatiaux viennent visiter notre planète ou qu'une grande entreprise conclue (sic) un pacte avec le diable ou que des artistes serviteurs de Dieu dissimulent des visages dans les illustrations de revues ? Des histoires aussi incroyables imposent la plus grande circonspection.'

 

Jamais un dessinateur n'a dissimulé de visages dans les illustrations de nos magazines. Il y a de nombreuses années, néanmoins, lorsque les moyens techniques n'étaient pas encore ce qu'ils sont aujourd'hui, la réduction d'illustrations a pu occasionner des fusions de points de trame susceptibles de provoquer des illusions d'optiques."

 

 

Notez la grande ressemblance entre la première et la deuxième réponse.

 

L'explication est bien simple : Les lettres 1 et 2 proviennent du même Béthel et ont été rédigées le même jour.

La réponse 1 est adressée à une personne seule, la réponse 2 à un couple.

 

A première vue, force est de constater que la Société ne fait pas de très gros efforts pour personnaliser ses réponses !

 

Toutefois, en relisant plus attentivement et en comparant les deux versions, on voit que dans la première il est dit : "... allant, semble-t-il, jusqu'à mettre en doute l'intégrité des frères formant le collège central ?"

Cette partie de phrase est absente du deuxième texte.

 

Et ce n'est pas insignifiant ! Pourquoi ?

 

Parce que la première personne ne faisait pas partie de l'organisation au moment de la fameuse "crise" de Brooklyn en 1980 / 1981. Elle ignorait donc ce qui s'était passé dans le collège central.

On pouvait donc lui glisser sans danger une telle question.

 

Par contre, le couple qui a reçu la deuxième version faisait partie de l'organisation au début des années 80 et était très au courant des vicissitudes du collège dirigeant à cette époque-là !

 

Vous saisissez ?

 

En analysant plus profondément ces trois textes, on réalise que la Watch Tower veut ignorer ce que sont vraiment les procédés subliminaux.

 

Elle dit en effet : "Pourquoi n'ont-ils pas pu les apercevoir auparavant par eux-mêmes si ces 'images' étaient imprimées dans le but de nuire à autrui, sans distinction ?"

 

Mais bien sûr ! C'est le propre de ces images ! Ne pas être vues, tout en déclenchant des stimuli inconscients dans le cerveau ...

 

Il est tout à fait normal que nous pouvons les voir dans la plupart des cas lorsque quelqu'un nous les montre !

 

C'est ce que la Société appelle voir le "même problème".

 

Ces "éléments" n'ont pas du tout pour but de ralentir "l'accroissement que connait le peuple de Dieu" comme le dit la Société ! (Nous verrons la raison dans le sujet qui suit).

 

Il est vrai que de nombreux Témoins ont quitté l'organisation depuis ce temps-là, à cause de ces images, dont plusieurs ont été publiées sur Internet (les deux premières lettres du Béthel ont été envoyées en juillet 1997).

 

Dans la réponse n° 3, la filiale de la Watch Tower écrit : "Il y a de nombreuses années, néanmoins, lorsque les moyens techniques n'étaient pas encore ce qu'ils sont aujourd'hui, la réduction d'illustrations a pu occasionner des fusions de points de trame susceptibles de provoquer des illusions d'optiques."

 

Par ce "il y a de nombreuses années", la Société avance une explication branlante pour les motifs subliminaux anciens et élude en même temps le problème des images qui se trouvent à profusion dans les publications les plus récentes.

 

Pourquoi de telles images ?

 

On a proposé différentes hypothèses pour expliquer la présence d'images subliminales dans les publications de la Watch Tower.

 

Nous les énumérons ci-après :

 

 

1. Un individu mal intentionné travaille parmi l'équipe des dessinateurs du Béthel de Brooklyn et l'inclusion des images incriminées se ferait à l'insu du "Collège central" et autres responsables.

 

Nous estimons que cette hypothèse doit être écartée pour plusieurs raisons :

 

Ces images existent depuis longtemps, au moins depuis 1983.

Il faudrait donc qu'un même membre du Béthel soit en charge des dessins depuis autant d'années.

  

Comment, sur ce laps de temps, n'a-t-il pas été découvert par ses collègues ou par les responsables ?

La cassette vidéo officielle de la Watch Tower, "Les Témoins de Jéhovah, un nom, une organisation", montre à quel point les illustrations sont testées et contrôlées avant impression.

Comment serait-il possible que ces clichés trafiqués échappent à la vigilance des vérificateurs, et ce depuis 1983 ?

 

Si le "coupable" a été repéré et a été soit exclu, soit muté dans un autre service, quelqu'un a dû le remplacer, puisque ces manipulations à caractère subliminal sont toujours d'actualité.

 

Si l'inclusion de ces images subliminales est l'oeuvre de plusieurs individus, les objections restent identiques.

 

 

2. Les images sont générées en dehors de la volonté des dirigeants, sous l'influence de forces occultes.

En d'autres mots, certains prétendent que Satan lui-même laisserait sa trace indélébile dans les publications pour bien faire savoir que cette organisation lui appartient.

 

Là encore, nous doutons fortement du bien-fondé d'une telle assertion.

 

Ne serait-ce pas accorder trop d'importance à la Watch Tower que de croire que le Diable a le temps de s'amuser à laisser sa griffe ou sa marque de fabrique dans les périodiques et les livres de l'organisation ?

 

Et puis, à quel moment interviendrait-il ?

Avant l'impression ? ... On l'aurait remarqué ! Ou après l'impression ? ... Mais alors il devrait agir sur chaque périodique ! Quel boulot !

 

 

3. Les images subliminales n'existent pas et ne sont que le résultat, comme on l'a dit, d'effets d'ombres, de lumières, ou encore d'une mauvaise qualité d'impression.

 

Certains défenseurs de la Watch Tower affirment aussi que beaucoup d'images sont d'abord réalisées en grande dimension et que ces anomalies prises pour des motifs subliminaux apparaissent lorsqu'on procède à la réduction des clichés.

 

Croire à cette hypothèse, c'est, à notre avis, rejeter l'évidence.

 

La qualité d'impression actuelle est excellente et ne peut justifier ces dessins étranges.

La réduction des clichés peut de temps en temps, il est vrai, produire des distorsions, mais cette hypothèse ne peut pas justifier les motifs suspects détectés.

 

Notez que les scènes filmées en grandeur nature sur un plateau de tournage ne donnent pas des images subliminales sur un format 24 x 36, pas plus que sur vos prochaines diapositives prises lors de vos vacances !

 

De plus, les photos publiées dans les journaux ne sont en général pas d'excellente qualité; ce n'est cependant pas dans la presse quotidienne qu'on récolte quantité de clichés subliminaux, loin de là !

 

Le nombre de ces images subliminales (nous n'avons donné qu'un très faible échantillon), la précision de leur conception et de leur graphisme, nous amène à envisager une quatrième hypothèse que nous pensons être la bonne, jusqu'à preuve du contraire.

 

 

4. Cette hypothèse, la voici : Les images sont incorporées intentionnellement dans les publications, ni par un individu isolé ou par un petit team de "rebelles", ni par Satan, mais par certaines personnes qui dirigent l'organisation.

 

On rapporte la remarque suivante (elle provient de gens qui côtoient des membres du Béthel de Brooklyn travaillant à la composition et à la presse) : "Votre obsession de voir des motifs subliminaux dans les illustrations de la Société est complètement stupide ! Nous avons l'occasion de parler avec des frères et soeurs qui oeuvrent avec courage dans les imprimeries. Lorsqu'on leur parle de ces élucubrations subliminales, ils se mettent franchement à rire et ils ne comprennent pas comment de telles rumeurs sans queue ni tête et dépourvues de fondements circulent parmi les membres du peuple de Dieu ..."

 

Mais ne peut-on pas admettre que les pauvres Témoins qui donnent leur temps au QG de la Watch Tower sont manipulés pour ne rien voir ?

 

En voici un bon exemple : La "Traduction du Monde Nouveau" grouille littéralement d'inexactitudes et de textes truqués ... Mais interrogez ceux qui l'impriment, procèdent à sa reliure, la conditionnent en boites cartonnées pour la distribuer dans tous les coins du monde ... Ne vous diront-ils pas qu'il s'agit de la meilleure traduction de la Bible !

 

Lorsque le producteur de film Alfred Hitchcock tourna "Psychose", il estima que celui-ci n'était pas aussi "horrifiant" qu'il le voulait.

C'est pourquoi, il demanda à un spécialiste des techniques subliminales d'inclure une image spéciale dans la pellicule. Il s'agissait d'une tête de mort.

 

Personne ne la voyait lors de la projection, mais Hitchcock obtint l'effet qu'il désirait.

Le film qui contenait la tête de mort était bien plus terrible, provoquait un sentiment d'épouvante bien plus prononcé que celui qui ne contenait pas l'image.

Il en fit l'expérience avec bon nombre de spectateurs.

 

En d'autres mots, cette inclusion subliminale engendrait la peur.

 

Ce n'est pas la première fois que des personnes disent avoir ressenti un étrange sentiment, une sorte de malaise, en regardant les illustrations des publications de la Watch Tower, y compris celles qui décrivent un merveilleux paradis.

 

Une petite fille qui avait vu une telle image paradisiaque dans un livre de la Société, couru vers sa maman en pleurant et s'écria : " Maman, maman, j'ai peur !"

 

Pourquoi, pensez-vous, des publicistes insèrent-ils des visages monstrueux, morbides, dans des cubes de glace qui nagent dans un verre d'alcool ?

 

C'est bien simple. Les têtes grimaçantes génèrent un malaise qu'il est bon de compenser, d'effacer, d'oublier.

Comment ? Avec un bon verre de whisky X ou de gin Y.

Les techniques subliminales servent donc dans ce cas précis le mercantilisme publicitaire.

 

Nous avons mis le doigt sur le point crucial du sujet.

 

En intercalant des images morbides dans ses publications, la Watch Tower provoque un sentiment de crainte, d'instabilité, de peur qu'il est bon de compenser, d'effacer, d'oublier.

Comment ? En se joignant à l'organisation qui est la seule à servir Dieu, la seule qui détient la Vérité, la seule qui est un refuge dans ce monde corrompu.

Ces images vous incitent inconsciemment à demeurer fermement attaché à cette organisation, car tout est insécurité, tout sent la mort et la déchéance dans ce système de choses voué à la destruction.

 

C'est là notre avis. Vous n'êtes pas obligé de l'accepter.

 

Mais une chose demeure : les images subliminales existent.

 

Elles distillent un poison lent qui anesthésie et qu'il faut dénoncer.

 

 

                                                                                              Page suivante

                                                                                           Page précédente

PÉDOPHILIE: poursuite contre la Watchtower au Canada. Contacts:

Québec : https://www.classactions.ca/?p=17

Canada : http://www.higgertylaw.ca/

 

L'athéisme d'État