Accueil
Multimédia
Livres
Contact
English home
Liens

Russell : pas le premier président de la Watchtower

D'une enchère eBay maintenant déclassée.

 

L'article à l'enchère est une « couverture », ou « une vielle enveloppe » de 1903. Dans le coin supérieur gauche (nom et adresse de l'expéditeur) est l'étampe de la "Riter-Conley Mfg. Company, Iron and Steel Construction, Pittsburgh, PA."

 

Le coté droit à dû être déchiré lorsque le destinataire a ouvert "l'enveloppe". Il y a un timbre de la poste de Pittsburgh du 3 avril 1903 sur l'avant, ainsi qu'un timbre de 2cents. À l'endos de l'enveloppe, il y a une étampe "Reçu hors de l'état" en date du 11 avril 1903, tel était la pratique courante dans cette époque.

 

Pourquoi est-ce un article d'intérêt aux collectionneurs de souvenirs de la Société Watchtower et des Témoins de Jéhovah ? Car le "Conley" de "Riter-Conley" était le PREMIER PRÉSIDENT  de la SOCIÉTÉ  WATCHTOWER.

 

Plusieurs, sinon la grande majorité, des Témoins de Jéhovah pensent que Charles Taze Russell était le premier président de la société Watchtower. Désolé, mais Russell ne l’était pas !!! Charles Taze Russell était réellement le DEUXIÈME président de la Société Watchtower.

 

La Société Watchtower  a été légalement fondée en février 1881, au départ en tant qu’ « association ».  Charles Taze Russell était le premier « Secrétaire/trésorier » de la Société Watchtower, et son père, Joseph Russell, était le premier « Vice-Président ».

 

Le PREMIER PRÉSIDENT DE LA SOCIÉTÉ WATCHTOWER était un homme d'affaires prospère de Pittsburgh nommé WILLIAM HENRY CONLEY (1840-97).

 

En dépit des contes dits par Charles Taze Russell (et répétés depuis dans les publications de la Watchtower), c'était William H. Conley qui a fourni beaucoup, sinon le plus, d’argent pendant les débuts de la Société Watchtower. Quand la Société Watchtower a été fondée en 1881, William Conley a donné 3500$ (70%) du capital initial de 5000$. Joseph Russell a donné 1000$ (20%), et Charles Taze Russell donna seulement 500$ (10%). En ses 12 premiers mois (1881-2), la Société Watchtower a dépensé 40,000$ sur la distribution de «Food For Thinking Christians » et toute autre littérature gratuite. Pendant des années ultérieures, Russell a insinué à ses courtisans crédules que lui et son père étaient ceux qui ont assumé ces dépenses lourdes. Cependant, les preuves suggèrent que tandis que les Russell donnaient une partie de ces 40.000$, la majorité de l’argent ait été réellement fourni par le Président William H. Conley. William Henry et Sarah Conley (1841-1908) étaient deux parmi les cinq « Étudiants De La Bible d'Allegheny des années 1870 » originaux, ce à quoi les publications de la Watchtower  parfois feront seulement une référence vague et rapide. (Maintenant, nous savons pourquoi.) Joseph Russell, sa fille Margaret, et son fils Charles Taze, étaient les trois autres. Les Conley et la famille de Russell se sont probablement connus vers la fin des 1860s ou tôt dans les années 1870, lorsque les deux familles fréquentaient l'Église Chrétienne de l’Avent locale, où ils ont écouté la prédication des Segonds Adventistes de Jonas Wendell, George Stetson, et George Storrs. Il y eut un désaccord parmi les chrétiens de l’Avent de Pittsburgh tôt pendant les années 1870, et il se peut que ce soit à ce moment-là que les Conley et les Russell ont commencé à se réunir, probablement à la maison des Conley. Tandis que Joseph et Charles Taze Russell travaillaient pendant des années pour établir « J.L. Russell et fils » dans une « énorme » chaîne de cinq merceries, William H. Conley était co-propriétaire de la « Riter-Conley Company », une compagnie prospère de fabrication de métal qui s'est graduellement développée MONDIALEMENT au cours des années en tant que fournisseur fortement respecté au perçage, à l'exploitation, à la fabrication, et aux industries marines. Par la fin des années1880, Riter-Conley a eu au-dessus de 600 employés, et cette figure a doublé les 20 années suivantes. William Conley a été le comptable pour l'entreprise originale de Riter, qui avait débuté dans le millieu des années 1860. Quand le fondateur est mort en 1873, le frère du défunt Riter et William Conley ont formé l'association (Riter-Conley Company) afin de continuer les affaires. Riter et Conley ont continué en tant qu'associés de 1873, jusqu'à la mort de Conley en 1897, lorsque Riter a formé une société (Riter-Conley Mfg. Company) afin de continuer les affaires. Les acheteurs devraient comprendre que l'enveloppe à l'enchère est de cette dernière société (Riter-Conley Mfg. Company). Évidemment, le nom « Conley » se réfère toujours au défunt William Conley. Il est inconnu si un des quelconques héritiers de Conley ait gardé des actions de cette société (Conley a été survécu par son épouse Sarah, sa vieille mère, et d'autres parents), ou si tel est vrai de qui que ce soit autrement relié à la Société Watchtower. C'est également remarquable que cette enveloppe a « Pittsburgh » en tant qu'adresse, puisque la compagnie a vendu ses emplacements de Pittsburgh et d'Allegheny, et les a déménagés à Leetsdale. La destinataire de cette « enveloppe d'affaires » est une femme, et elle habitait une certaine distance loin en Nouvelle Angleterre. C'est une enveloppe de petite taille, qui suggère que le contenu n’ait rien à voir avec les "affaires". Le nom de famille du destinataire est un nom de famille commun à une famille avec qui les membres ont tenu des positions élevées dans la la Société Watchtower. William Conley est évidemment devenu plutôt riche avec Riter-Conley. Conley était également actionnaire, ainsi que directeur du troisième National Bank d'Allegheny. William et Sarah Conley étaient actifs dans plusieurs charités de Pittsburgh, incluant mais non limitées à, un orphelinat et à une école pour des enfants afro-américain d'héritage, aussi bien que d'un hôpital local. William Conley évidemment est graduellement devenu déçu que ses dons de bienfaisance de 1881/2 n'ont pas donné fruit. L’échec de la distribution coûteuse de la «Food For Thinking Christians» de recueillir tout nombre significatif de croyants, ajouté aux prévisions échouées précédentes de Russell pour 1878 et 1881, a probablement fait réfléchir Conley envers son aide financière à Russell ainsi que sa foi dans ses diverses interprétations doctrinales et prophétiques. Bien que Conley ait été un Segond Adventiste, il n’était évidemment pas l'un des Segonds Adventistes qui ont suivi les irresponsables Segonds Adventistes « frères de temps » qui ont à plusieurs reprises fait des prévisions pour que cette prophétie ou autre se produise à certaines années. Autrement, Conley n'aurait pas fait de nouveaux plans d'action en 1873/4, les années où Jonas Wendell et Nelson Barbour avaient prévu l'Armageddon. Cependant, quand l'ami de Conley, Charles Taze Russell est tombé sous le charme du Nelson Barbour et a commencé à enseigner que le Christ était invisiblement revenu aux environs de la terre en 1874, et quand Russell a commencé à prévoir l’Enlèvement pour la pâque juive en 1878, et puis 1881, Conley évidemment doit avoir eu une certaine foi en Russell. Cependant, autrefois en 1882, Conley a évidemment décidé qu'il n'apporterait plus de « grandes » contributions afin de financer les projets de Russell. De 1882 jusqu'au milieu des années 1890, la société Watchtower a rapporté recevoir très peu de dons, et a en conséquence exercé l'activité minimale pendant cette période de dix ans. Ce fait seul indique que les contes de la grande richesse de Russell sont comme presque tout autre qui a été dit à propos de Russell - beaucoup exagéré. Russell a énoncé alors autant que pour « les raisons officielles », que Russell a probablement décidé «d’incorporer » la Société de Watchtower en 1884 de sorte qu'il ait pu enlever le « Président Conley » des écritures de la Société de Watchtower. Après 1882, le nom de Conley n'est plus mentionné dans les pages du magazine Watchtower,  jusqu'à douze ans plus tard quand Russell imprime une lettre de la part de Conley dans une édition en 1894 [dans lequel Conley s’en prend à Russell dans un autre désaccord qui s'est produit dans la société pendant les années mi-1890, quand encore, plusieurs des associés les plus étroits de Russell se sont retournés contre lui. Ce qui est très intéressant, c’est que j'ai identifié un autre « désaccord » dans le secteur Pitt/All qui s’est produit à peut près dans le même temps, qui ont impliqué Russell et Conley de cotés opposés. Cependant, je ne sais pas à quel point auquel chacun était impliqué, ni si ce deuxième désaccord avait quelque chose à voir avec le désaccord dans Watchtower. Cependant, il s'avère que la lettre de Conley à Russell en 1894 était la manière de Conley d’essayer de rester ami avec Russell]. Russell présente Conley simplement en tant qu’ « un des Étudiants originaux de la Bible d'Allegheny » aux lecteurs de son magazine la Watchtower en 1894. Russell ne révèle pas à ses lecteurs que Conley était réellement le PREMIER président de la Société Watchtower. Lorsque William Conley est mort en juillet 1897, il n'y avait aucune mention de sa mort dans les pages du magazine la Watchtower. C'est notable, puisque Russell avait publié les avis de Nécrologie dans la revue Watchtower pour ses deux premiers "Segonds professeurs Adventistes" - George Stetson et George Storrs. Cependant, un autre des nombreux « anciens amis et associés » de Charles Taze Russell, John H. Paton, a publié la notification de la mort de Conley dans son propre magazine concurrent «The World's Hope  ». Paton a également mentionné qu'il a séjourné souvent à la maison de Conley « au cours des 20 dernières années ». (John H. Paton a écrit plusieurs articles du magazine Watchtower pendant ses premières années.) Évidemment, Conley était resté plus près du « trinitaire» John  H. Paton (qui a habité au Michigan) qu'avec Russell, qui habitait là dans Allegheny. Ce fait, ainsi que le rapport qui disait que William Conley a par la suite joint une église presbytérienne locale, pourrait également indiquer que les problèmes de William Conley et Charles Taze Russell ont commencé quand Russell a rejeté la doctrine de trinité en 1882. Il y a également preuve que Conley a pu avoir choisi les interprétations chronologiques de Paton par-dessus celles de Russell après 1882.

 

POURQUOI EST-CE QUE CHARLES TAZE RUSSELL A-T-IL REFUSÉ À LA FAMILLE DU PREMIER PRÉSIDENT DE LA SOCIÉTÉ WATCHTOWER LA COURTOISIE D'UN AVIS DE NÉCROLOGIE DANS LA REVUE WATCHTOWER?

 

Puisque William Conley, le PREMIER PRÉSIDENT DE LA SOCIÈTÉ WATCHTOWER, et son épouse Sarah (qui également sera toujours notée en tant qu'étant deux des cinq « Étudiants de la Bible » originaux), ne soutenaient ni ne croyaient aux enseignements de la Société Watchtower. Par les normes de cette ère, le PREMIER PRÉSIDENT DE LA SOCIÉTÉ WATCHTOWER avait été renié par Russell, ou bien Conley S'ÉTAIT DISSOCIÉ, ou bien les deux.

 

Les détails ne sont pas connus. Cependant, on sait que peu de temps après 1882, Conley a graduellement cessé de soutenir la Société Watchtower et ses enseignements, et «a passé à autre chose» en sa poursuite de la « vérité » chrétienne. Tout en maintenant sa croyance que le deuxième avènement était « imminent», ainsi que dans les enseignements dérogatoires de [TBD - probablement Paton], Conley a évidemment rejeté l'enseignement de la Société Watchtower selon lequel la Parousie avait commencé en 1874. En 1884, quand le Pasteur Luthérien, George N.H. Peters a publié son chef d'oeuvre « Royaume Théocratique », le livre de Peter a inclus une notification d'appréciation pour l'aide financière de Conley. William Conley a par la suite joint une église Presbytérienne locale, ce qui indiquerait que Conley n'était pas d'accord avec le rejet de Russell envers la Doctrine de la Trinité en 1882. Cela indiquerait également que Conley avait également changé ses croyances adventistes précédentes au sujet des diverses doctrines concernant l'âme, le feu de l’enfer, et la damnation éternelle ; aussi bien que des doctrines Calvinistes. Par la suite William Conley est même devenu impliqué avec un autre mouvement religieux naissant de cette période. William Conley, le PREMIER PRÉSIDENT DE LA SOCIÉTÉ WATCHTOWER, avait même été au service des gens du pays, l'état, et les conseils d'administration nationaux d'un autre organisation religieuse pendant plusieurs années. Conley a été probablement considéré comme leur membre #1 dans la région de Pitt., auquel c'était un des secteurs « les plus chauds » de ce mouvement. C'est exact. L'homme qui a aidé à l'évolution de la Watchtower a également aidé à la fondation d'un autre mouvement religieux de l'Amérique (qui également, s'est par la suite transformé en une dénomination séparée). Tout comme l'église de l'Avent Chrétienne, cet autre groupe religieux a probablement également été très heureux que la société Watchtower soit si réservée au sujet de son histoire passée. Cet « autre groupe » a été aussi généreux avec de l'information au sujet de Conley que l'église de l'Avent chrétienne. Compte tenu du fait que William Conley était assez important pour le « fondateur » de leur mouvement (accompagné d'autres hauts placés) lui laisser quitter une convention continue pour venir à Pittsburgh prêcher l'enterrement de William Conley, vous penseriez que certains de leurs sites Web auraient publié une biographie de Conley. Quelques années plus tard, Charles Taze Russell a jalousement dévalorisé le succès dans la vie de Conley. Ignorer le fait que William Conley a continué à faire bon usage de sa fortune afin de favoriser la diffusion « du vrai évangile» après que Conley « a passé à autre chose » après la Société Watchtower, Russell a même insinué que Conley avait choisi de poursuivre la richesse plutôt que de suivre Jésus-Christ. Russell a même eu la témérité de suggérer que Conley avait perdu sa vocation sacrée comme Codirigeant divin avec Jésus Christ. Russell savait qu’'il racontait des mensonges. William Conley a longtemps employé sa fortune pour divers buts « chrétiens ». Il a aidé financièrement l'orphelinat/école ainsi que l'hôpital à Pittsburgh précédemment mentionnés. Conley a également soutenu d'autres charités locales. Conley était également très actif dans les églises locales, y compris commanditer des conventions annuelles religieuses au Carnegie Hall -- auquel Russell était très conscient. Conley a même organisé et a financé une mission chrétienne à Jérusalem. Tout simplement dit : RUSSELL A SIMPLEMENT INTENTIONNELLEMENT MENTI ET A CALOMNIÉ SON ANCIEN AMI DÉCÉDÉ. Les lèches bottes «de la région de Pittsburgh » de Russell, y compris ceux qui sont restés fidèles à la société Watchtower, et ceux qui plus tard ont fait partie d'un des divers groupes dissidents « d'étudiant de la bible », se seraient tous rendus compte de la vérité concernant William Conley, ainsi que la calomnie diffamatoire de Russell. TOUS FAISAIENT PARTIE DE LA CONSPIRATION DE RUSSELL AFIN DE BALLAYER WILLIAM HENRY CONLEY HORS DES LIVRES D'HISTOIRE DE LA WATCHTOWER.

 

Voici la NÉCROLOGIE de Conley publiée dans la revue de l'autre groupe :

 

C'est avec une grande souffrance que nous sommes mandatés pour enregistrer le décès d'un de nos précieux camarades travailleurs dans le ____, et un des seuls négociants chrétiens princiers que nous avons dans notre __. Nous nous référons à M. Henry Conley, de Pittsburgh, PA., qui s'est éteint à sa maison à Pittsburgh le soir du sabbat, le 25 juillet, après une brève maladie. En effet, il a été confiné à sa chambre seulement une semaine avant sa fin. Conley était un homme d'affaires d'une position sociale supérieure à Pittsburgh, et un vaste concours de ses concitoyens se sont recueillis à son enterrement pour payer leur dernier hommage de respect et d'affection en sa mémoire. Les funérailles ont été célébrées à sa maison à Pittsburgh par le Rev. [Fondateur], Rev [membre du conseil], Rev. [membre du conseil], et Rev. [_], de Pittsburgh, qui se sont référés en termes appropriés à son caractère élevé et sa grande utilité.

 

M. Conley était un membre sérieux et fidèle de ___et l'un des principaux dirigeants du ___. Le progrès remarquable qui le  ____ travail pendant les deux dernières années était en grande partie dû à ses travaux infatigables et à ses diligents-conseils sages et sérieux. Il a porté l'esprit d'entreprise dans son travail chrétien et n'a rien fait à moitié. Il était l'un des seuls Barnabas de l'église et il est plus facile de fournir une douzaine de prédicateurs qu'un seul homme sincère d'affaires. Mais le Christ demeure, Il est égal au besoin de chacun.

 

M. Conley y mettait beaucoup dans le travail [d’évangéliste], et sa libéralité spontanée a en grande partie aidé à maintenir en fonction [l’évangéliste] béni qui a été effectué avec succès par nos amis de ___à Pittsburgh.

 

Mais son cœur avait également capté la pensée plus grande du maître pour l'évangélisation du monde. Et il a été pendant beaucoup d'années en avant du grand mouvement missionnaire. Il y a de nombreuses années, il a fourni les moyens de planter la mission actuelle de __à Jérusalem, et il a soutenu [le travail de missionnaire] jusqu'à sa mort. Il était un membre du conseil [de l'organisation nationale]. Il a été du début du conseil officiel [de leur séminaire] et a pris l'intérêt le plus profond pour son bien-être.

 

Il laisse une épouse, qui a longtemps été le détenteur de ses espoirs et plans chrétiens, pour prendre le fil cassé et finir sa vie et le sien. Nous sommes sûrs que le maître béni la soutiendra et l’emploiera.

 

L'inspiration de la vie de M. Conley et du thème de son témoignage constant était la venue du seigneur Jésus. Car lorsque nos êtres chers nous quittent comment sincèrement nous désirons pour ce matin béni se pointer sur la nuit de la terre et du temps.

 

Nous sommes certains que nos frères bien aimés en Pennsylvanie prendront et continueront le travail dans leur état avec ardeur, et que Dieu montrera toujours que tandis qu'il peut enterrer les ouvriers le travail continuera toujours.

 

*** pour les clients des TJ qui ne savent pas les faits sur Russell, la société Watchtower, et le magasine la Watchtower, l'histoire ci-dessus peut être légèrement embrouillante. Le besoin des TJs de comprendre que le magasine Watchtower n'a pas été possédé ni édité par la société Watchtower jusqu'à plusieurs années plus tard - après Russell a commencé à donner ses actifs professionnels à la société afin d’empêcher son épouse de s’en approprier pendant leurs tractations matrimoniaux et légaux. Jusqu'à ce que Russell ait finalement donné sa fortune à la société, le magasinela Watchtower possédé par Russell et fonctionnait sous l’entreprise « pour-bénéfice » de Russell nommé Tower Publishing Company. Vous vous rappelez de lire dans la littérature moderne de la Watchtower comment Russell a donné des abonnements de la revue Watchtower et toute autre littérature « aux pauvres du seigneur » ? Ce que Brooklyn ne vous dit pas C'est que tout ce qui a été livré « gratuitement », que c'était les revues Watchtower ou toute autre littérature, a été inscrit dans les « livres de compte » de la société Watchtower – et non pas par Tower Publishing Company. Toute littérature « gratuite » qui a été fournie par Russell et de sa Tower Publishing Company « a été alors payé » par des dons de transfert de la société à sa propre Tower Publishing Company. Des années plus tard, quand des « colporteurs » « ont été engagés » pour vendre les livres de Russell comme « emploi à plein temps », il y avait un moment quand les livres ont étés expédiés aux colporteurs à « crédit » et se sont élevés à une dette exceptionnelle à la Tower Publishing Company de Russell pour environ de $10.000. Quand un des disciples de Russell a acquis un grande somme d'argent et a fait un don substantiel à la société Watchtower, Russell a alors pris la majeure partie du don à la société de cette personne et a payé la dette du colporteur à Tower Publishing Company (LUI-MÊME). Russell a même chargé de l'INTÉRÊT de 6% à la société Watchtower pour chaque année pour les « factures », qui étaient dus réellement par les colporteurs. On ne peut que seulement se demander si en 1882 William Conley a suspecté Russell de réaliser un bénéfice à partir des grands dons de Conley à la société, dont la littérature a été probablement fournie à la société par les livres de la Tower Publishing Company de Russell.

 

Sources :

 

http://www.youtube.com/watch?v=C-IzugtbNnA

http://www.youtube.com/watch?v=50q4ciEnHPk

http://pastorrussell.blogspot.ca/2009/11/william-h-conley-1840-1897.html

http://users.adam.com.au/bstett/JwConleyWH140.html

http://en.wikipedia.org/wiki/William_Henry_Conley

 

 

                                       Page précédente
Origines
Changements doctrinaux
La fausse prophétie de 1914 : 607 ou 587?
Débat : évolution ou création
Images subliminales
Watchtower et O.N.U. : association de 10 ans !
Violations des droits de la personne
Pédophilie
Refus des transfusions sanguines
Nouvelles
Divers
PÉDOPHILIE: poursuite contre la Watchtower au Canada. Contacts:

Québec : https://www.classactions.ca/?p=17

Canada : http://www.higgertylaw.ca/

 

L'athéisme d'État